Bernard Heidsieck

Né en 1928 à Paris, Bernard Heidsieck décide de rompre au milieu des années 1950 avec la poésie écrite. Il est l’un des créateurs, à partir de 1955, de la Poésie Sonore et, en 1962, de la Poésie Action. Il utilise dès 1959 le magnétophone comme moyen d’écriture et de retransmission complémentaire, ouvrant ses recherches à des champs d’expérimentation nouveaux. « Ce que je cherche toujours, c’est d’offrir la possibilité à l’auditeur/ spectateur de trouver un point de focalisation et de fixation visuelle. Cela me parait essentiel. Sans aller jusqu’au happening loin de là, je propose toujours un minimum d’action pour que le texte se présente comme une chose vivante et immédiate et prenne une texture quasiment physique. Il ne s’agit donc pas de lecture à proprement parler, mais de donner à voir le texte entendu. »