Jacques Lizène

Né en 1946 à Liège, en Belgique, Jacques Lizène s’est auto-proclamé inventeur de « l’art nul » et « petit maître liégeois de la seconde moitié du XXe siècle ». Il ne cesse de jouer depuis près de quarante ans avec toutes les postures du discours esthétique, toutes les prétentions de « l’art majeur », les idéologies, les classifications castratrices. Il commence d’ailleurs sa carrière par une véritable vasectomie qui lui ôte tout souci de reproduction. Au-delà d’une large production de sculptures, de dessins, de vidéos et même de musique (pour chanteur-en-dessous-de-tout), il produit de nombreuses performances basées sur la vacuité du geste. Pour cela, il n’hésite pas à réinterpréter son propre travail selon les contextes ou les propositions qui lui sont faites, créant de fait une « auto-historicité », ironique et joyeuse à la fois.