Dominique Angel

Né en 1942 à Briançon, Dominique Angel conçoit la performance comme « une forme de protestation poétique et idéologique où l’artiste, en héros de son œuvre brouille, le dos au mur, les pistes du jugement artistique. Une œuvre dont la qualité tient souvent par le simple fait d’avoir été exécutée. Tel a été le parcours de mes actions performées. Alors, considérons ce cartel comme le support d’une performance muette où les mots mettent en valeur le silence des images, l’absence du mouvement et la disparition de l’œuvre. »