Jean-Claude Bussi

Né en 1940 à Nice et décédé en 1997, Jean-Claude Bussi dédie sa vie au théâtre et ses expérimentations tous terrains. Dès l’année 1963, d’abord avec André Riquier qui animait le théâtre d’art et d’essai, puis avec le théâtre populaire de Nice (T.P.N.), il ne va cesser d’interroger les rapports de la scène au réel, de la réalité au rêve, la place du spectateur ou le rôle du comédien. Cette réflexion sur le travail de créateur conduira les expériences du centre de recherches et d’interventions artistiques (C.R.I.A., 1976) puis du théâtre du Pantaï (1983) avec lesquels il explorera « les possibilités d’expressions artistiques et de communication sous toutes leurs formes, en allant au devant des différents publics ». C’est ainsi que seront notamment engendrés l’expérience des « théâtres exposés », théâtres sans spectateurs.