Anne-Marie Tréal Bresson

Née en 1944 à Dakar, Anne-Marie Tréal Bresson est fortement influencée par des artistes comme Michel Journiac, Gina Pane et Hermann Nitsch. Elle refuse tout esthétisme et s’affirme très vite dans des actions très violentes comme ces toiles peintes au sang à la Galerie Mossa à Nice en 1990. La mort est présente dans tout son travail. Pour elle, la performance est instant, action. L’œuvre est aléatoire comme le livre optique qu’elle expose au « temps ». Elle se fait enterrée vivante, jouant sur l’espace-temps que l’on retrouve dans ses boîtes en bois contenant du sang et de la terre et dans des petits dessins sur cartes bristol, ses « chers petits cadavres ».