Élisabeth Morcellet

Née en 1957 à Amboise, Élisabeth Morcellet est connue pour ses performances. Son univers décalé, sentimental, féminin plus que féministe, nourri de son vécu, traque les identités intérieures et sociales. Cette intimité de roman de gare aux méandres relationnels, son désir de bonheur (l’art se fait violence), ouvre une quête de l’être et de ses possibles. Unicité démultipliée, auto-fiction avant l’heure, ses actions et études de caractères, creusent au gouffre du narcissisme et de la relation à l’autre. Trente ans plus tard, ce fond deviendra par internet un mode privilégié de communication et de séduction. Intuition humaine ou anachronisme visionnaire ? Cette femme fantôme qui traverse la ville, a rendez-vous avec l’art et la vie, et, en ces « je », le hasard est invité à répondre de ses signes.