Raymond Hains

Né en 1926 à Saint-Brieuc (mort en 2005 à Paris), Raymond Hains est essentiellement connu pour son appartenance au mouvement des Nouveaux Réalistes et pour ses affiches extraites de leur contexte urbain. Il fut auparavant proche des Lettristes, s’inspirant de leur créativité et de leur rapport au langage et à l’écriture. Il invente à la fin des années 1940 un objectif verre cannelé qui lui permit de réaliser des photographies entre figuration et abstraction, mais aussi de déformer l’écriture (Hépérile Éclaté, à partir d’un poème phonétique de Camille Bryen). S’il a très peu réalisé de performances en tant que telles, ses longues discussions à base de digressions infinies et de connaissances vertigineuses faisaient office d’attitude et d’action permanentes.