Papiers peints de rue

Tags libre: 
papier
Concepteur: 
Olivier Garcin
Executant: 
Olivier Garcin
Claude Szürger
Claude Valéry
Didier Goethals
Dominique Rossini
Francis Escoda
Michel André
Michel Crespin
Mario Sabaty
Effectuations: 
Lieux: 
Date de début: 
25 10 1975
Topologie: 
Structure: 
Adresse: 
appelée à l'époque Avenue de la victoire
Nice
France

cassette son : débat bilan chez Olivier Garcin « rue des mots passants », avec les voix de Michel André, Michel Crespin, Olivier Garcin, Claude Valéry

Synopsis / Description: 
cassette son : débat bilan chez Olivier Garcin « rue des mots passants », avec les voix de Michel André, Michel Crespin, Olivier Garcin, Claude Valéry
Objets: 

une collection de tracts Garage 103

Technique description référence: 
une collection de tracts Garage 103
Documents: 

cité in <em>Viscères et Abats n°00</em> : compte-rendu de la performance

Type: 
Imprimé
Technique description référence: 
cité in <em>Viscères et Abats n°00</em> : compte-rendu de la performance
GARCIN

texte collectif Garage 103, tirage ronéo

Type: 
Imprimé
Technique description référence: 
texte collectif Garage 103, tirage ronéo
21 x 29,7 cmGARCIN

un texte manifeste au feutre noir sur papier kraft marron

Type: 
Manuscrit
Technique description référence: 
un texte manifeste au feutre noir sur papier kraft marron
grand aigleGARCIN
Description: 
Que ce passait-il à Nice ? Rien ! Si ce n’est le théâtre de Nice de Gabriel Monet et Ben. Être ensemble, à nouveau et à part. Lors d'une réunion, par nature houleuse (que faire ???!!!) il a été décidé collectivement de mettre en action de façon totalement sauvage notre souhait, désir, volonté de (dé)montrer la force, l’intérêt collectif d’une réalisation artistique en phase, en relation directe avec le public populaire (qui ne venait ni de chez Monet ni de chez Ben). Un geste simple (peu coûteux, facile à mettre en œuvre, notre nombre sur le terrain éliminera les oppositions « réactionnaires ») a été décidé : dérouler un ruban de papier de 500 mètres de long ( kraft blanc en rouleau) tout le long de « l’Avenue ». Rouler en boule au fur et à mesure le ruban blanc peint par le public, mettre à disposition des gens des seaux pleins de colorants et des pinceaux, distribuer des tracts répétant à l’infini (format ¼ 21 x 27 cm) « garage 103 Nice », rire, communiquer avec les gens, récupérer la boule de papier in fine, terminer la journée en allant au théâtre de Nice « tenu » par Jean-Pierre Bisson pour dérouler dans le hall le fruit de l’action de l’après-midi, afficher par un texte le protocole de l’action au milieu de ce public « culturel ». C'est la première action de rue du Garage 103. La boule de papier a été finalement déversée dans une décharge publique vers 1980, après avoir été conservée cinq ans dans le local du groupe.