Sans titre

réalisation de cosmogonies
Description: 
Yves Klein, le long des berges du Loup à Cagnes-sur-Mer réalise ses Cosmogonies. Il prend des empreintes de la nature sur papier. Plus tard, à l'occasion d'un voyage Paris-Nice, il fixera une toile enduite de peinture sur le toit de ça voiture pour enregistrer les empreintes du vent.
Voici ce que Yves Klein dit à ce propos dans son Manifeste de l'Hôtel Chelsea en 1961 :
[...]" Par exemple, un voyage de Paris à Nice aurait été une perte de temps si je ne l'avais pas mis à profit pour faire un enregistrment du vent. Je plaçais une toile, fraîchement enduite de peinture, sur le toit de ma blanche Citroën. Et tandis que j'avalais la nationale à cent kilomètres à l'heure, la chaleur, le froid, la lumière, le vent et la pluie firent en sorte que ma toile se trouva prématurément vieillie. Trente ou quarante ans au moins se trouvaient réduits à une seule journée. La seule chose ennuyeuse dans ce projet était que de tout le voyage je ne pouvais me séparer de ma peinture.

Les empreintes atmosphériques que j'enregistrais il y a quelques mois avaient étaient précédées d'empreintes végétales. Après tout, mon but est d'extraire et d'obtenir la trace de l'immédiat dans les objets naturels, quelle qu'en soit l'incidence - que les circonstances en soient animales, végétales ou atmosphériques."[...]
Yves Klein | photographie de la performance "Sans titre", 1960 | © Yves Klein - ADAGP, Paris 2012 | photographie : © Rotraut | courtesy Archives Yves Klein
Yves Klein | photographie de la performance "Sans titre", 1960 | © Yves Klein - ADAGP, Paris 2012 | photographie : © Rotraut | courtesy Archives Yves Klein
Yves Klein | photographie de la performance "Sans titre", 1960 | © Yves Klein - ADAGP, Paris 2012 | photographie : © Rotraut | courtesy Archives Yves Klein
Yves Klein | photographie de la performance "Sans titre", 1960 | © Yves Klein - ADAGP, Paris 2012 | photographie : © Rotraut | courtesy Archives Yves Klein
Yves Klein | photographie de la performance "Sans titre", 1960 | © Yves Klein - ADAGP, Paris 2012 | photographie : © Rotraut | courtesy Archives Yves Klein
Yves Klein | photographie de la performance "Sans titre", 1960 | © Yves Klein - ADAGP, Paris 2012 | photographie : © Rotraut | courtesy Archives Yves Klein
Yves Klein | photographie de la performance "Sans titre", 1960 | © Yves Klein - ADAGP, Paris 2012 | photographie : © Rotraut | courtesy Archives Yves Klein
Yves Klein | photographie de la performance "Sans titre", 1960 | © Yves Klein - ADAGP, Paris 2012 | photographie : © Rotraut | courtesy Archives Yves Klein
Concepteur: 
Yves Klein
Executant: 
Yves Klein
Organisateur: 
Yves Klein
Contexte théorique: 
Durant l’été, en s’inscrivant à Nice au club de judo du quartier général de la Police, Yves Klein fait la connaissance de Claude Pascal et d’Armand Fernandez. Réunis par un grand attrait pour l’exercice physique, ils aspirent tous les trois à l’"Aventure" du voyage, de la création, de la spiritualité. Le judo fut pour Yves la première expérience de l’espace "spirituel".

Sur la plage de Nice, les trois amis choisissent de "se partager le monde" : À Armand revient la terre et ses richesses, à Claude Pascal l’air, et à Yves le ciel et son infini :

Alors que j’étais encore un adolescent, en 1946, j’allais signer mon nom de l’autre côté‚ du ciel durant un fantastique voyage réalistico-imaginaire ". Ce jour-là, alors que j’étais étendu sur la plage de Nice, je me mis à éprouver de la haine pour les oiseaux qui volaient de-ci, de-là, dans mon beau ciel bleu sans nuage, parce qu’ils essayaient de faire des trous dans la plus belle et la plus grande de mes œuvres. in KLEIN Yves, Manifeste de l’Hôtel Chelsea, New York, 1961
Effectuations: 
Documents: 

Portrait de Yves Klein et de Claude Pascal en 1948

Type: 
Imprimé
Technique description référence: 
Portrait de Yves Klein et de Claude Pascal en 1948
KLEIN_
Yves Klein | trace de la performance "Sans titre", 1960 | © Yves Klein - ADAGP, Paris 2012 | courtesy Archives Yves Klein