Partie d'échecs

Description: 
Ben et Jean Mas font une partie d'échecs en public dans laquelle ils doivent manger les pièces gagnées. Ben gagne, peut-être parce qu'il est nu (référence à la photographie de Man Ray de Marcel Duchamp), ce qui déroute beaucoup son adversaire. « J'ai déjà perdu dans ma mémoire la première partie d'échecs faite avec Ben ! J'ai bien dit « faite » et non pas « qui m'a opposé à Ben », car le résultat n'était pas un point de plus ajouté au plaisir d'avoir fait cette partie. Faire-Fait-Fée: la fée, c'est mettre en place l'imaginaire qui préside au jeu des règles constituantes d'une partie. C'est se jouer de la règle. C'est aussi être dans la racine sanscrite du mot Art, d'ailleurs Duchamp nous le rappelle en prétendant que le mot art vient du sanscrit et signifie « faire ». Dieu est mort, mais le vide insupportable de l'être reste au centre du jeu d'échecs. Pour nous, prendre place sur le damier, c'est transposer ce qu'il y a de vérité dans l' Art, et nous en amuser. Ben avait ouvert la voix et par là-même l'esprit à la sensibilité aux petites choses que mettaient en scène le groupe Fluxus et également Takako... C'est la « Fluxusation » du jeu d'échecs qui régulièrement nous réunit, Ben et moi autour des carrés noirs et blancs. Ben a donné le ton : certes, il n'y a pas d'huile ou d'onguent pour marquer la ligne, car face à Duchamp le joueur d'échecs, et tout de rigueur, nous avions pris la route, le chemin, qui, permettez-moi de le dire, coupe à travers champs. Ainsi, le carré noir et blanc de Malévitch, se fondait avec l'urinoir de Duchamp, notre ironie d'école buissonnière. »
Le damier est en œufs de lump. Les pièces sont en pâtisserie
Jean Mas, Ben | photographie de la performance "Partie d'échecs", 1994 | Le damier est en œufs de lump. Les pièces sont en pâtisserie | © Jean Mas | photographie : © DR | courtesy Alain Amiel
Prendre un pièce, la manger littéralement. Le perdant doit dévorer le damier
Jean Mas, Ben | photographie de la performance "Partie d'échecs", 1994 | Prendre un pièce, la manger littéralement. Le perdant doit dévorer le damier | © Jean Mas | photographie : © DR | courtesy Alain Amiel
Mas, le pâtissier, Ben
Jean Mas, Ben | photographie de la performance "Partie d'échecs", 1994 | Mas, le pâtissier, Ben | © Jean Mas | photographie : © DR | courtesy Alain Amiel
Jean Mas, Ben | photographie de la performance "Partie d'échecs", 1994 | © Jean Mas | photographie : © DR | courtesy Alain Amiel
Concepteur: 
Jean Mas
Ben
Executant: 
Jean Mas
Ben
Sources bibliographiques: 
cité in Jean Mas trente ans de Performas, Alain Amiel, 2008, p.106-107
cité in Performas, 40 ans d'art d'attitude, Alain Amiel, 2010
Organisateur: 
Jean Mas
Ben
Effectuations: 
Objets: 

Le jeu d'échecs concocté par un pâtissier.

Technique description référence: 
Le jeu d'échecs concocté par un pâtissier.
Jean Mas, Ben | trace de la performance "Partie d'échecs", 1994 | © Jean Mas | courtesy Alain Amiel