Enterrement

Série: 
Performance In Situ
Tags libre: 
Enterrement
Obscurité
Souterrain
Description: 
Dans une grotte à Saint-Jeannet, 76 heures non-stop ont été utilisées, pour réaliser 9 peintures (format 15F), 9 dessins-écritures et 9 heures enregistrées des moments où gestes, peintures, crayonnages, tracés du stylo Rotring sur le papier Vélin d'Arches (65 x 50 cm), le chant, le texte, le tout étant parfois mélangé, parfois dissocié pour produire des sons qui sont découverts à la sortie, comme les peintures, et les dessins.
Basée sur l'absence de lumière, cette expérience consistait à travailler dans le noir absolu. Les outils, sacs et seaux étaient équipés d'étiquettes en Braille pour dissocier un crayon H d'un crayon 3B. Les équerres, compas, me permettaient de me placer dans la toile et dans la surface de la feuille où les liquides (café, alcool, vin) ont été déposés et ont vécu leur vie (déplacements, drippings, coulées).
Les peintures ont été réalisées avec trois sables (blanc, jaune, rouge) et associées à de la peinture à l'huile noire. Le tout mélangé, soigneusement. Des raclettes et couteaux m'ont permis de travailler dans le noir avec des chants, plus pour me réchauffer que pour la virtuosité de l'interprète !
Les dessins ont été accomplis avec une base HB et B sur laquelle sont venues se calquer des écritures horizontales et verticales, soit au crayon H, soit au Rotring.
Certains dessins ne sont constitués que de mots lâchés comme de la poésie sonore. La rencontre de la verticalité et de l'horizontalité donnera 2 dessins-écritures qui aboutiront à une série entre 1977 et 1983 dans laquelle le mot Fusion sera répété, croisé, 16 millions de fois sur des formats 65 x 50 cm et 110 x 75 cm. Les neuf bandes sonores sont l'enregistrement des séances de travail. Un break d'environ une heure a été pris pendant les 76 heures.
Des CRS envoyés par le Préfet, alerté par un article de presse, m'ont fait une petite visite surprise, et m'ont fini mon café.
La nourriture était rangée en cercles derrière ma zone de peinture-écriture : petit-déjeuners, déjeuners et dîners étant pris de façon aléatoire, car je n'avais ni lumière ni montre.
L'économie des moyens, la concentration, la maîtrise des gestes a étonné plusieurs personnes, mais la mise en condition m'avait permis de réaliser de grandes pièces.
Ces pièces accomplies n'ont jamais été présentées.
Avant l'enfermement dans la grotte
Bruno Mendonça | photographie de la performance "Enterrement", 1976 | Avant l'enfermement dans la grotte | © Bruno Mendonça | photographie : © Michel de Lorenzo | courtesy de l'artiste
Bruno Mendonça | photographie de la performance "Enterrement", 1976 | © Bruno Mendonça | photographie : © Michel de Lorenzo | courtesy de l'artiste
Bruno Mendonça | photographie de la performance "Enterrement", 1976 | © Bruno Mendonça | photographie : © Michel de Lorenzo | courtesy de l'artiste
Bruno Mendonça | photographie de la performance "Enterrement", 1976 | © Bruno Mendonça | photographie : © Michel de Lorenzo | courtesy de l'artiste
autour de la performance
Bruno Mendonça | photographie de la performance "Enterrement", 1976 | autour de la performance | © Bruno Mendonça | photographie : © Michel de Lorenzo | courtesy de l'artiste
autour de la performance
Bruno Mendonça | photographie de la performance "Enterrement", 1976 | autour de la performance | © Bruno Mendonça | photographie : © Michel de Lorenzo | courtesy de l'artiste
autour de la performance
Bruno Mendonça | photographie de la performance "Enterrement", 1976 | autour de la performance | © Bruno Mendonça | photographie : © Michel de Lorenzo | courtesy de l'artiste
autour de la performance
Bruno Mendonça | photographie de la performance "Enterrement", 1976 | autour de la performance | © Bruno Mendonça | photographie : © Michel de Lorenzo | courtesy de l'artiste
retour au village de Saint-Jeannet avec les pièces réalisées durant 76 heures
Bruno Mendonça | photographie de la performance "Enterrement", 1976 | retour au village de Saint-Jeannet avec les pièces réalisées durant 76 heures | © Bruno Mendonça | photographie : © Michel de Lorenzo | courtesy de l'artiste
La conférence de presse : au fond Antoine Plutino et 3 journalistes de l'AFP
Bruno Mendonça | photographie de la performance "Enterrement", 1976 | La conférence de presse : au fond Antoine Plutino et 3 journalistes de l'AFP | © Bruno Mendonça | photographie : © Michel de Lorenzo | courtesy de l'artiste
Concepteur: 
Bruno Mendonça
Executant: 
Bruno Mendonça
Temoin: 
Agence France Presse (AFP) (Aïcha Hamu)
Antoine Plutino
Sources bibliographiques: 
in Bruno Mendonça, Bibliothèques éphémères, Editions de l'Ormaie, 2002
in L'acte pour l'art, Arnaud Labelle-Rojoux, Al Dante, 1988
Organisateur: 
Bruno Mendonça
Effectuations: 
Objets: 

9 dessins de format raisin

Technique description référence: 
9 dessins de format raisin
65 x 50 cm
Bruno Mendonça | trace de la performance "Enterrement", 1976 | © Bruno Mendonça | courtesy de l'artiste
Documents: 

Info Artitudes

Type: 
Presse
Technique description référence: 
Info Artitudes

Nice Matin

Type: 
Presse
Technique description référence: 
Nice Matin

Dessin préparatoire

Type: 
Manuscrit
Technique description référence: 
Dessin préparatoire
MENDON

Dessins de repérage

Type: 
Manuscrit
Technique description référence: 
Dessins de repérage
MENDON

Plans d'installation

Type: 
Manuscrit
Technique description référence: 
Plans d'installation
MENDON