Conférence sur l'Art Total

Type de performance: 
Conférence
Description: 
Ben donne une conférence sur « Tout et Rien ». C'est là qu'il défendra son manifeste sur le Nouveau, rédigé et ronéotypé juste avant.
Lors d’une conférence manifeste « Tout ou rien », Ben avait, pour rendre hommage à Manzone, mis un de ses étrons dans une petite boîte transparente, dont l’une des faces était fendue pour que tous puissent sentir qu’il s’agissait d’un vrai étron… La boîte passe dans l’assistance et revient… vide. « It was happening ! »
Ce jour-là Arman, déjà célèbre, met au défi Ben de vendre sa chemise qui devrait lui rapporter beaucoup s’il est l’artiste si important qu’il prétend être. Ben ôte sa chemise et la met aux enchères… qui montent jusqu’à ± 20 francs. Et c’est Arman qui les emporte ; il sort alors son chéquier. Ben, d’abord furieux, car sa chemise lui avait coûté plus cher à Prisu, s’épanouit, prend le chèque et s’écrie : « J’ai un Arman : un chèque signé Arman ! » Arman le détrompe : « Je les signe de mon nom : Armand Fernandes… »
Concepteur: 
Ben
Arman
Executant: 
Ben
Arman
Sources bibliographiques: 
témoignage d'Arman in catalogue A propos de Nice 1977, p.15
Organisateur: 
Ben
Jacques Lepage
Effectuations: 
Lieux: 
Date de début: 
12 11 1960
Topologie: 
Contexte: 
Le Club des jeunes, fondé par Paul Mari d’Antoine, animé par JL, réunissait tous les samedis au Ballon d’Alsace, rue Gioffredo, à peu près tous ceux qui essayaient de faire remuer cette ville endormie, sans université, sans théâtre, sans musée. Odette Lepage
Adresse: 
rue Gioffredo
Nice
France