Concert Fluxus

Description: 

Extrait d'une Discussion entre Le grand Ben et et l'humble Michel Giroud (1994)

Michel Giroud : Question très importante Maître comment Fluxus est-il arrivé à Nice ?

Ben : Bien que cela m'ennuie je veux bien vous le retracer mais ne m'interrompez pas sinon je perds le fil de mes idées.

J'habite Nice depuis 1949 et je fais de l'art dit "d'avant garde" depuis 1958. En 1962 je fais la rencontre de Spoerri qui aime mon travail d'appropriations et qui m'invite à participer à une exposition à Londres à la Gallery One lors du Festival of Misfits. Lors de cette exposition je rencontre Georges Maciunas avec qui j'ai deux grandes discussions.

Maciunas me parle pour la première fois de Fluxus et surtout d'un artiste nommé George Brecht qui habite New Jersey et qui, me dit Maciunas, contrairement à Yves Klein, à moi et aux artistes européens n'est pas intéressé par la gloire. Ça me semble incroyable. Je lui demande ce que fait cet artiste. Maciunas me dit : il cligne de l'œil, il boit un verre d'eau et sort en fermant la porte. Ce sont là ses œuvres. Il expose les détails de la vie.

Parce que celà me semblait représenter un extrême en art, je fus très impressionné. Maciunas m'expliqua alors que George Brecht avait été l'élève de John Cage, un maître à penser post Duchamp. Ce fut pour moi la révélation Cage.

Fasciné par ce que me disait Maciunas je lui demandais de passer à Nice me voir. En son honneur j'organiserai un spectacle Fluxus.

À Nice, ma vie artistique de l'époque était très impliquée avec le théâtre. Il y avait trois ou quatre troupes de théâtre et chacune cherchait à démontrer à l'autre qu'elle était la plus nouvelle. Pour l'arrivée de Maciunas en 1963 à Nice je décidais de louer le Casino Municipal et de donner un concert Fluxus très spectaculaire. Mais quand le directeur découvrit que j'annonçais le dynamitage du piano il annula la représentation et nous dûmes en catastrophe louer l'arrière salle de l'Hôtel Scribe. Là, dans cette petite salle nous avons réalisé un spectacle Fluxus d'une vingtaine de pièces avec, comme spectateurs, Lepage, Robert Erébo, Bozzi... Mais Maciunas n'était pas satisfait. Il trouvait la représentation trop élitiste et voulut qu'on aille jouer des pièces Fluxus dans la rue. Je l'amenais donc au café Le Provence et sur la terrasse nous réalisâmes une dizaine de pièces de rues. Ensuite, toujours dans le cadre de ce festival de 1963 je traversais le port de Nice à la nage et signais le marché aux puces de Nice, « œuvre d'art ouverte ».

Ce festival enclencha une fièvre créative à Nice et tous ceux qui furent atteint par le virus Fluxus se réunirent : Robert Erébo, Pontani, Serge III, Robert Bozzi, Dany Gobert, Annie. On fonda le Théâtre Total et on loua la salle de l'Artistique pour réaliser une série de représentations choc. Je me souviens entre autres du spectacle Réalité en janvier 1964 et Quelque chose en mars 1964. Fin 1964 je décidais d'aller rencontrer personnellement George Brecht et je partis pour New York. À New York je jouais des pièces Fluxus dans le loft de Maciunas avec George Brecht, Dick Higgins et Alison Knowles et je rencontrais surtout Henry Flynt qui me fit une grande impression. De retour à Nice, je réalise, toujours avec le Théâtre Total, deux nouveaux concerts Fluxus avec des nouvelles pièces du répertoire jouées à New York et j'apprends à organiser un spectacle à partir du principe de Maciunas qui considérait qu'il fallait qu'un concert Fluxus soit une suite d'une trentaine de petites pièces d'une à deux minutes chacune sans place pour l'ennui. Le divertissement était une notion très importante pour lui. En 1965 je pars pour Paris en 2 CV pour participer au 1er Festival de Libre Expression au Centre Américain invité par Jean-Jacques Lebel. J'avais droit à deux soirées. Dans l'une je jouais Publik et dans l'autre une suite de pièces Fluxus.

Il faut dire qu'à Paris à l'époque ils n'avaient jamais assisté à un véritable concert Fluxus ils en étaient restés à la poésie visuelle. Entre temps nous avions rodé le spectacle Fluxus avec une centaine de pièces à notre répertoire. Serge III et moi avions été invités à donner un concert à Pragues en 1964. En 1966, croyant y trouver une vie plus facile et tranquillle George Brecht et Filliou avec Marianne, Marcelle et Dona Joe Jones, vinrent s'installer à Villefranche qui est à une dixaine de kilomètres de Nice. Leur espace c'est La Cédille qui Sourit (à cause de la forme de la baie de Villefranche). Ils apportent avec eux une autre facette de Fluxus que je connaissais moins. Mais ça c'est une longue histoire avec ses hauts et ses bas et je pourrais parler pendant 100 pages de Fluxus à Nice et en France, du Concert Fluxus que je réalisais en 1966 à la Cédille qui Sourit, de l'exposition-tournée des bistrots que nous réalisâmes à la Galerie a, à Nice, Le Litre de Var supérieur coûte 1F66 avec Filliou et George Brecht pour la venue d'Alisson Knowles et Dick Higgins. .., le Hall des Remises en Question en Décembre 1967 avec toute l'équipe de la Cédille qui s'apprêtait à quitter Nice après la « Banqueroute », etc. Si vous voulez que je continue il faut me cirer les godasses.

C'est le 1er Concert Fluxus à Nice dirigé par George Maciunas. D'ailleurs à l'époque le terme Fluxus n'était pas employé. Le concert devait avoir lieu au Nouveau Casino, mais la rumeur que Ben projette de dynamiter un piano sur scène fait changer la direction d'avis. À la dernière minute Ben doit louer l'Hôtel Scribe. C'est après cette soirée que Ben avec ses amis Robert Bozzi, Robert Erébo, Pontani, Dany Gobert et Annie décident de fonder le Théâtre Total qu'ils déclarent à la préfecture quelques jours plus tard.
Dans le public se trouve, entre autres, Jean-Marie Le Clézio, Daniel Biga et Serge Oldenbourg.

Ben, George Maciunas | photographie de la performance "Concert Fluxus", 1963 | Georges Maciunas, Robert Bozzi et Ben à la terrasse du Provence | © Ben - ADAGP, Paris 2012 | photographie : © Michel Moch | courtesy Alain Amiel
Ben, George Maciunas | photographie de la performance "Concert Fluxus", 1963 | Georges Maciunas, Robert Bozzi et Ben à la terrasse du Provence | © Ben - ADAGP, Paris 2012 | photographie : © Michel Moch | courtesy Alain Amiel
Ben, George Maciunas | photographie de la performance "Concert Fluxus", 1963 | Georges Maciunas, Robert Bozzi et Ben à la terrasse du Provence | © Ben - ADAGP, Paris 2012 | photographie : © Michel Moch | courtesy Ben
Ben, George Maciunas | photographie de la performance "Concert Fluxus", 1963 | Georges Maciunas, Robert Bozzi et Ben à la terrasse du Provence | © Ben - ADAGP, Paris 2012 | photographie : © Michel Moch | courtesy Ben
Concepteur: 
Ben
George Maciunas
Executant: 
Ben
George Maciunas
Robert Bozzi
Temoin: 
Jean-Marie Le Clézio
Serge III
Daniel Biga
Performances associées: 
Sources bibliographiques: 

in catalogue A propos de Nice, 1977, p. 17
in Chroniques niçoises I, 1945-1972, 1990, p. 268

Organisateur: 
Ben
George Maciunas
Robert Bozzi
Contexte théorique: 

[La veille, dans le cadre des Rencontres poétiques de Coaraze, NDLR ] Jacques Lepage invite Ben, Georges Maciunas, Robert Bozzi et Erebo pour le premier concert Fluxus en France, qui leur sert en somme de répétition pour leur soirée du lendemain à Nice. On y voit Robert Lafont (tenant militant de l’autonomie occitane) entonner La Marseillaise pour protester contre l’irrationnel et l’absurdité de la démarche de ce concert (et un peu l’invasion culturelle américaine…). Le lendemain Lafont invoque les libations poétiques…

Effectuations: 
Lieux: 
Date de début: 
26 07 1963
Topologie: 
Contexte: 
lors du festival Fluxus de l'art total et du comportement
Adresse: 
terrasse
Nice
France
Documents: 

Affiche annonçant l'événement d'ouverture du "Festival Mondial Fluxus et Art Total" le 27 juillet 1963 au Nouveau Casino

Type: 
Imprimé
Technique description référence: 
Affiche annonçant l'événement d'ouverture du "Festival Mondial Fluxus et Art Total" au Nouveau Casino le 27 juillet 1963. L'événement fut déplacé au dernier moment Hôtel Scribe | © DR | courtesy Marcel Alocco
ALOCCO
Affiche annonçant l'événement d'ouverture du "Festival Mondial Fluxus et Art Total" au Nouveau Casino le 27 juillet 1963. L'événement fut déplacé au dernier moment Hôtel Scribe | © DR | courtesy Marcel Alocco
Affiche annonçant l'événement d'ouverture du "Festival Mondial Fluxus et Art Total" au Nouveau Casino le 27 juillet 1963. L'événement fut déplacé au dernier moment Hôtel Scribe | © DR | courtesy Marcel Alocco

Programme tapuscrit du "Festival Fluxus de l'art total et du comportement", 1963

Type: 
Imprimé
Technique description référence: 
Programme tapuscrit du "Festival Fluxus de l'art total et du comportement", 1963 | © DR | courtesy Marcel Alocco
ALOCCO
Programme tapuscrit du "Festival Fluxus de l'art total et du comportement", 1963 | recto | © DR | courtesy Marcel Alocco
Programme tapuscrit du "Festival Fluxus de l'art total et du comportement", 1963 | recto | © DR | courtesy Marcel Alocco
Programme tapuscrit du "Festival Fluxus de l'art total et du comportement", 1963 | verso | © DR | courtesy Marcel Alocco
Programme tapuscrit du "Festival Fluxus de l'art total et du comportement", 1963 | verso | © DR | courtesy Marcel Alocco

Imprimé sur papier kraft annonçant l'événement d'ouverture du "Festival Mondial Fluxus et Art Total" le 27 juillet 1963

Type: 
Imprimé
Technique description référence: 
Imprimé sur papier kraft annonçant l'événement d'ouverture du "Festival Mondial Fluxus et Art Total" le 27 juillet 1963 | © DR | courtesy Marcel Alocco
Marcel Alocco
Imprimé sur papier kraft annonçant l'événement d'ouverture du "Festival Mondial Fluxus et Art Total" le 27 juillet 1963 | © DR | courtesy Marcel Alocco
Imprimé sur papier kraft annonçant l'événement d'ouverture du "Festival Mondial Fluxus et Art Total" le 27 juillet 1963 | © DR | courtesy Marcel Alocco

Programme tapuscrit de la soirée d'ouverture du "Festival Mondial Fluxus et Art Total" au Nouveau Casino le 27 juillet 1963.

Type: 
Imprimé
Technique description référence: 
Programme tapuscrit de la soirée d'ouverture du "Festival Mondial Fluxus et Art Total" au Nouveau Casino le 27 juillet 1963. L'événement fut déplacé au dernier moment Hôtel Scribe | © DR | courtesy Marcel Alocco
Marcel Alocco
Programme tapuscrit de la soirée d'ouverture du "Festival Mondial Fluxus et Art Total" au Nouveau Casino le 27 juillet 1963. L'événement fut déplacé au dernier moment Hôtel Scribe | © DR | courtesy Marcel Alocco
Programme tapuscrit de la soirée d'ouverture du "Festival Mondial Fluxus et Art Total" au Nouveau Casino le 27 juillet 1963. L'événement fut déplacé au dernier moment Hôtel Scribe | © DR | courtesy Marcel Alocco

Programme tapuscrit du "Festival Mondial Fluxus et Art Total", 1963

Type: 
Imprimé
Technique description référence: 
Programme tapuscrit du "Festival Mondial Fluxus et Art Total", 1963 | © DR | courtesy Marcel Alocco
Marcel Alocco
Programme tapuscrit du "Festival Mondial Fluxus et Art Total", 1963 | recto | © DR | courtesy Marcel Alocco
Programme tapuscrit du "Festival Mondial Fluxus et Art Total", 1963 | recto | © DR | courtesy Marcel Alocco
Programme tapuscrit du "Festival Mondial Fluxus et Art Total", 1963 | verso | © DR | courtesy Marcel Alocco
Programme tapuscrit du "Festival Mondial Fluxus et Art Total", 1963 | verso | © DR | courtesy Marcel Alocco