Au tour des molécules

Description: 
Bâchage de la galerie sur tout son pourtour, des murs au sol avec du plastique transparent. Installation de 7 sculptures, une table de travail, un projecteur de diapositives peintes spécialement, des appareils à triturer le son et la couleur des lampes. J'installe également une sono, un magnétophone et une table de montage pour diffuser les 24 cassettes de bandes sonores réalisées spécialement pour accompagner cette performance de 24 heures non-stop. Une caméra complète ce dispositif.
Déplacements des sculptures qui, comme des momies, sont déposées au sol. Cette première étape préfigure un parcours qui sera effectué progressivement avec des dépôts de sable, de pierres, de cailloux, de pommes et d'objets qui retracent une « histoire naturelle » de la relation performance-corps-sculptures. Les interventions se font très lentement. Mise en place du spectre lumineux à l'aide des machines qui envoient les spots par intervalles. Projection de diapositives avec la première coupure à la tronçonneuse d'une sculpture en deux parties. Des pommes sont placées dans les alvéoles et les morceaux sont tournés sur eux-mêmes. Les 24 cassettes sont diffusées avec plus ou moins d'intensité pendant toute l'action.
Au milieu de la nuit je travaille à la table à l'aide de peinture acrylique sur des formats de 110 x 75 cm et 65 x 50 cm. Je réalise une série de cellules, je peaufine certaines pièces pour leur donner un aspect organique réaliste. Une dizaine de pièces sont peintes. D'autres sont réalisées par des collages de divers papiers découpés à la main et non au ciseau. Je travaille jusqu'au matin, petit déjeuner dans la foulée.
Je retravaille avec de l'acrylique le parcours initial en repeignant certaines parties des sculptures débitées, et sur la bâche au sol qui ressemble à une vente d’un vide-grenier-mémoire. Je déroule des cassettes et contre-colle certains fragments des bobines sur certains fragments de sculptures.
Je peins mes signes ABAQUES à la brosse n°10 avec une peinture noire, je recouvre l'espace de la galerie d'une foule de signes qui s'enchevêtrent. Une fois la galerie peinte, je prolonge avec la même peinture noire les signes sur le sol et sur les sculptures avec un pinceau plus petit.
J'observe au microscope des plaques préparées de mon sang, et de divers matériaux, que je reproduis d'une main et d'un œil sur le papier, le second restant rivé dans la matière des molécules. J'achève la performance à 18h, après 24 heures d'actions enchaînées.
Divers ordinateurs à commande vocale ont été placés aux côtés d'appareils, travaillant le spectre de la lumière. Deux microscopes ont également été utilisés pour analyser des poussières et micro débris placés sous lamelles, ils ont servi à exécuter plusieurs peintures.
Des diapositives ont été créées pour la performance, de la peinture positionnée entre deux plaques de diapositives en verre et ont été projetées pendant la nuit.
20 bandes magnétiques avaient été enregistrées pendant un an et mixées sur une table de montage. Ces bandes ont été diffusées pendant la nuit et une partie du matin. Elles sont la compilation de la poésie enregistrée chez moi avec d’autres poètes, seules des contraintes formelles proches de la pratique de l’OULIPO permettaient des variations, des métamorphoses des textes originaux. La musique contemporaine est associée à des collages urbains ou d’enregistrement de moto à travers le Sud de l’Europe.
Sept sculptures en bois, toile, goudron et peintures acryliques ont été positionnées dans la galerie ; certaines ont été tronçonnées, d’autres repeintes. Elles sont toutes passées de la verticalité à l’horizontalité en passant par l’oblique.
Un parcours au sol a été accompli avec la complicité du public, des signes (ABAQUES) ont été peints au sol et sur les murs pendant la nuit. Des pigments de couleurs ont été placés sur des zones de sensibilité ou usure due à l’emploi de divers papiers de verre et d’acier suédois. Le corps des sculptures a été déposé au sol sur des socles, d’autres parties ont été placées à l’extérieur de la galerie.
Des aquarelles et acryliques ont été exécutées au petit matin, une dizaine d’œuvres furent réalisées sur Vélin d’Arches 110 x 70 cm.
Pendant la nuit
Bruno Mendonça | photographie de la performance "Au tour des molécules", 1982 | Pendant la nuit | © Bruno Mendonça | photographie : © François Goalec | courtesy de l'artiste
La journée
Bruno Mendonça | photographie de la performance "Au tour des molécules", 1982 | La journée | © Bruno Mendonça | photographie : © François Goalec | courtesy de l'artiste
Concepteur: 
Bruno Mendonça
Executant: 
Bruno Mendonça
Temoin: 
Christian Galzin
Jeanne Gérardin
François Goalec
France Paringaux
Jean-Pierre Paringaux
Vicky Remy
Anne-Marie Villeri
Sources bibliographiques: 
in Bruno Mendoça, Bibliothèques éphémères, Editions de l'Ormaie, 2002
Organisateur: 
Bruno Mendonça
Contexte théorique: 
Cette performance se voulait, le temps de 24 heures, le lieu de rencontres, d’actions, d’événements à caractère scientifique, linguistique, poétique et plastique où le corps réagissait à la durée, au rituel mis en place.
Elle est la prolongation d'une suite de performances qui exploraient l'espace, la relation entre poésie sonore et textes, sons, enregistrements, programmation des premiers ordinateurs à voix synthétique. Cette série a débuté dans la grotte de Saint-Jeannet en 1976 pendant 76 heures non stop. Peindre, écrire, déclamer dans le noir absolu et découvrir à la sortie le résultat de 9 dessins 65 x 50 cm et 10 peintures 15F. 9 heures d'enregistrement ont été effectuées. Cette performance s'inscrit dans le prolongement des événements que j'avais programmés de manière collective sur la Côte d'Azur.
Effectuations: 
Objets: 

une série de photos-montages et photos réhaussées.

Technique description référence: 
une série de photos-montages et photos réhaussées.
Bruno Mendonça | trace de la performance "Au tour des molécules", 1982 | © Bruno Mendonça | courtesy de l'artiste
Bruno Mendonça | trace de la performance "Au tour des molécules", 1982 | © Bruno Mendonça | courtesy de l'artiste
Documents: 

carton d'invitation

Type: 
Imprimé
Technique description référence: 
carton d'invitation
Notes: 
La galeirie Catherine Issert en a t'elle conservé des exemplaires?