27 avril 1957

Série: 
Identité
Description: 
Préparation :
Une salle de spectacle, un petit théâtre avec scène, ses deux escaliers d’accès aux côtés, des rangées de vieux fauteuils sur même niveau. Les interventions se déroulent toutes à la suite dans une improvisation contrôlée. Elles suivent une liste de noms, tenue par Ben qui nomme chaque intervenant avant action. Les mêmes ingrédients d’un concert Fluxus. Je serai nommée « Elisabeth Morellet » sans lien de parenté aucun avec le peintre connu. On déplacera le micro… la scène sera presque vide. Un bouquet de roses rouges dans un vase est posé par Jacques Miège pour son intervention juste après. Il « servira » symboliquement pour mon anniversaire. Une cassette son (de mauvaise qualité semble-t-il !) est prête en régie, ainsi qu’une consigne « lumière ». Petit désordre artistique et bonne humeur dans la salle. Ben officie : il lance l’horloge-compteur, posée au devant de scène. Feu partez !
Action : La bande son est lancée. Ma voix lit rapidement le livret de famille délivré à mes parents le jour de leur mariage : dates, noms, liens de parenté jusqu’à l’apparition du nom des enfants… mais…
Je suis vêtue simplement d’une salopette jean « unisexe » avec une poche sur la poitrine, qui contient tous les accessoires de l’action. Pendant que la voix débite son texte, je suivrai, en partant du fond de la scène, un cheminement précis, lent et systématique, sur toute sa longueur, de gauche à droite, de droite à gauche enfin une deuxième fois de gauche à droite. Ainsi, je m’approcherai devant la scène au centre. Durant le temps réduit de 2 minutes 33 secondes, je me serai arrêtée vingt-quatre fois pour déposer au sol, 24 cartons blancs. Ils sont chacun, marqués d’une année, de 1958 à 1981. Vingt-quatre années de ma petite vie survenue grâce à la rencontre de mes parents. Troisième fille non attendue, mais fruit de l’amour ! Le spectateur ne connaîtra pas ma place dans ce trio féminin car au mot « ENFANT » la cassette en régie va s’arrêter… définitivement… rumeur amusée de la salle. Mouvement de surprise de ma part, mais je repars : les cartons sont maintenant posés sur la scène dans le silence. Je me fige au centre de la scène et sors une bougie de ma poche secrète, et un briquet. À la régie, la « panique » occasionnée par l’arrêt-cassette retarde l’effet « obscurité » souhaité. La voix de Ben réclame « Baissez la lumière ». On corrige trop vite. Il reste donc une petite flamme vacillante éclairant à peine un visage féminin. Je souffle la bougie de mes 24 ans… Noir… Applaudissements… Lumière. Fin.
Elisabeth Morcellet | photographie de la performance "27 avril 1957", 1981 | © Elisabeth Morcellet - ADAGP, Paris 2012 | photographie : © DR | courtesy de l'artiste
Elisabeth Morcellet | photographie de la performance "27 avril 1957", 1981 | © Elisabeth Morcellet - ADAGP, Paris 2012 | photographie : © DR | courtesy de l'artiste
Elisabeth Morcellet | photographie de la performance "27 avril 1957", 1981 | © Elisabeth Morcellet - ADAGP, Paris 2012 | photographie : © DR | courtesy de l'artiste
Elisabeth Morcellet | photographie de la performance "27 avril 1957", 1981 | © Elisabeth Morcellet - ADAGP, Paris 2012 | photographie : © DR | courtesy de l'artiste
Elisabeth Morcellet | photographie de la performance "27 avril 1957", 1981 | © Elisabeth Morcellet - ADAGP, Paris 2012 | photographie : © DR | courtesy de l'artiste
Elisabeth Morcellet | photographie de la performance "27 avril 1957", 1981 | © Elisabeth Morcellet - ADAGP, Paris 2012 | photographie : © DR | courtesy de l'artiste
Elisabeth Morcellet | photographie de la performance "27 avril 1957", 1981 | © Elisabeth Morcellet - ADAGP, Paris 2012 | photographie : © DR | courtesy de l'artiste
Concepteur: 
Elisabeth Morcellet
Executant: 
Elisabeth Morcellet
Contexte théorique: 
Critique :
Petite intervention sans prétention dans un cadre de partage et de divertissement « sérieux ». Pas d’effet star. Tout le monde peut participer. Même les non « artistes ». Une soirée inoubliable.
Ma petite action aura tenté dans la limite d’un temps donné et réduit, de parcourir symboliquement toute une vie. Pour moi, une contrainte proposée se meut en règle de jeu et stimule les questionnements de la création et du médium utilisé. Le sujet y répond. Le temps, ici, reprend la question de l’identité et de l’inscription sociale. Fichage de chaque être humain dés la naissance et appartenance obligatoire à des sous ensemble : genre, nation, âge… La question soulève aussi très implicitement, celle, philosophique de la vie même, l’être au monde. L’être né semblerait n’avoir aucun choix. Il doit suivre le modèle culturelle. Aucun choix et, une obligation : celle de vivre. Donner la vie… Femme sans enfant… Quand l’art ne cesse de ricocher avec les choix réels de l’existence.
Effectuations: 

2 minutes 33 de création | Soirée organisée par Ben, 1981

Synopsis / Description: 

Capture vidéo couleur montée de la Soirée "2 minutes 33 de création" organisée par Ben en 1981 au Théâtre de l'Artistique à Nice avec entre autres : Christian Arthaud, Robert Érébo, Pierre Le Pillouër, Jean Mas, David Medalla, Élisabeth Morcellet, René Pietropaoli et Serge III.
© DR
Courtesy Ben
Portage sur le web réalisé par la Villa Arson

Performances: 
Objets: 

UN BRIQUET

Technique description référence: 
UN BRIQUET
Documents: 

TITRE ACTION sur papier Canson

Type: 
Manuscrit
Technique description référence: 
TITRE ACTION sur papier Canson
58 x 78 cmMORCEL
Elisabeth Morcellet | trace de la performance "Sanctuaire", 1979 | © DR | courtesy Elisabeth Morcellet

« TEXTES GENERAUX »<br /> a - « Globalement, Travail artistique » encre bleue, manuscrit, 10 pages.<br /> b - « Lignes générales », 5 pages manuscrites. c - « Répertoire », 8 pages manuscrites.<br /> d - « Normalisation » 9 juin 81, 1 pa...

Type: 
Manuscrit
Technique description référence: 
« TEXTES GENERAUX »<br /> a - « Globalement, Travail artistique » encre bleue, manuscrit, 10 pages.<br /> b - « Lignes générales », 5 pages manuscrites. c - « Répertoire », 8 pages manuscrites.<br /> d - « Normalisation » 9 juin 81, 1 page manuscrite.<br /> e - « Notes sur la performance » 24 avril 81, 4 pages manuscrites.<br /> f - « L'art est un alibi » 20 Octobre 80, 6 pages manuscrites.<br /> g - « Situation personnelle par rapport aux autres pratiques » 7 pages manuscrites.<br /> h - « 3 Points » : 4 pages manuscrites.
MORCEL

« RECONSTITUTION »<br /> a - COLLAGE COUPURES Faits divers justice « Au service de la justice » « Pendant le jugement » Individu pendant le jugement » « moyens d’enquête » « sanction infligée » « nature du délit » « individu penda...

Type: 
Manuscrit
Technique description référence: 
« RECONSTITUTION »<br /> a - COLLAGE COUPURES Faits divers justice « Au service de la justice » « Pendant le jugement » Individu pendant le jugement » « moyens d’enquête » « sanction infligée » « nature du délit » « individu pendant le délit »<br /> b - COLONNES BLEUES : 2 pages manu classées : « Structure » « Acteurs de la structure » « termes employés pendant le jugement » « enquête » « sanction » « acte du délit » acteur du délit » « accusé »
MORCEL