WC

Description: 

Avec l'accord du directeur de l'époque, Christian Bernard, Philippe Perrin s’adjoint les services d’une bande du quartier des Moulins à Nice. Armés de battes de baseball, ils détruisent les toilettes du centre d'art et recouvrent les restes de tag.

Le résultat de cet « aménagement » faisait partie de l'exposition Le principe de réalité. Une silhouette grandeur nature de Philippe Perrin tenant un pistolet était installée dans le champ de ruine. Le morceau de Rachid Taha, Voilà, Voilà y passait en boucle, volume poussé à fond.

L'espace ruiné a ensuite été converti en réserve technique pour le centre d'art.

Philippe Perrin | photographie de la performance "WC", 1993 | © Philippe Perrin - ADAGP, Paris 2012 | photographie : © Villa Arson
Philippe Perrin | photographie de la performance "WC", 1993 | © Philippe Perrin - ADAGP, Paris 2012 | photographie : © DR | courtesy Villa Arson
Concepteur: 
Philippe Perrin
Executant: 
Philippe Perrin
Organisateur: 
Philippe Perrin
Effectuations: 
Lieux: 
Date de début: 
03 07 1993
1993/10/3
Topologie: 
Contexte: 
lors de l'exposition Le Principe de Réalité à la Villa Arson
Adresse: 
20, avenue Stephen Liégeard
Témoignage: 
Philippe Perrin | WC, 1993