Sans titre

femme colonne et femme tulipe
Description: 

Lors du soir du vernissage de l'exposition monographique de Pier Paolo Calzolari. Une palette d’actions simples est répétée pendant la durée du vernissage.
Les corps de deux femmes se muent en sculptures vivantes au sein de l’espace d’exposition : une femme "colonne" et une femme "tulipe".
Douze étudiants de l'École Régionale d'Acteur de Cannes dans une coursive du musée lisent des textes de l'artiste au milieu de poussins vivants. Dans un coin de la coursive, un groom est posté, tenant un un arum à la main.

Pier Paolo Calzolari | photographie de la performance "Sans titre", 2003 | photographie : © DR | courtesy MAMAC
Pier Paolo Calzolari | photographie de la performance "Sans titre", 2003 | photographie : © DR | courtesy MAMAC
Concepteur: 
Pier Paolo Calzolari
Executant: 
Deux performeuses
Douze élève comédiens de lʼensemble 13 de lʼERAC
Deux performeuses
Douze élève comédiens de lʼensemble 13 de lʼERAC
Contexte théorique: 

A propos de l'intervention des douze élève comédiens de lʼensemble 13 de lʼERAC :
"Des acteurs dans une œuvre

Le travail mené avec le MAMAC de Nice, nous amène à "intégrer" des acteurs dans une œuvre.

C'est-à-dire, pour ces comédiens en formation, travailler sur un autre rapport à l'espace, sur une relation différente au public, ainsi que sur la gestion du temps de la représentation, puisqu'il s'agit de répéter l'action pendant la durée du vernissage de l'exposition.

Pédagogiquement, cela permet au comédien de faire appel à d'autres techniques que celles habituellement utilisées sur un plateau mais cette aventure est avant tout l'occasion d'une rencontre avec un artiste de première importance, Pier Paolo Calzolari. La formation des comédiens repose sur ces relations menées avec d'autres artistes, musiciens, chorégraphes, circassiens, auteurs qui enrichissent la personnalité des jeunes comédiens et contribuent à tisser des liens entre toutes les disciplines artistiques."

Effectuations: 
Documents: