Sans titre

Tags libre: 
marche
promenade
Description: 
« Nous l'avions invité dans une manifestation qui s'appelait Sous le soleil en 1988. Stanley était venu et sa participation consistait à quitter la Villa Arson le matin (donc à quitter le lieu de l'exposition), à marcher en ville et, à un endroit précis, à déterminer qu'il allait compter ses pas, à revenir et à rendre un constat de cette situation. Nous l'avons invité pour cela, nous l'avons payé pour cela et il a accompli ce qui est simplement la poursuite absolument non spéculative de la réitération de ce geste quotidien. Il ne flâne pas comme les surréalistes, il ne dérive pas comme les situationnistes ; c'est une sorte d'hygiène sans santé, de gym¬nastique sans autre finalité qu'elle-même et que la rigueur de sa comptabilité » in BERNARD Christian, Art, crise des simulacres, réalité de la crise, in L'Art en temps de crise, 1994, p. 131 et passim.
Concepteur: 
Stanley Brouwn
Executant: 
Stanley Brouwn
Sources bibliographiques: 
in BERNARD Christian, Art, crise des simulacres, réalité de la crise, in L' Art en temps de crise, 1994, p. 131 et passim.
in catalogue Sous le soleil, Villa Arson, 1995, pp. 68-69
Effectuations: 
Date de début: 
15 07 1988
1988/8/5
Topologie: 
Contexte: 
lors d'une résidence de l'artiste à la Villa Arson
Adresse: 
20, avenue Stephen Liégeard
Nice
France
Documents: