Le miroir éléctronique

Description: 
Copie du texte du communiqué de presse
L’artiste hollandais Bob Lens est à l’initiative du “bureau brême” / “buro bremen”, station de network qui propose l’organisation d’une trilogie d’expositions intermedia se déroulant du 3 février 1995 au 16 juin 1995 à la Galerie Cornelius hertz - breme.

A cette occasion, l’artiste néerlandais a demandé à Jean-Noël Laszlo, artiste de communication, de réaliser une œuvre répondant au premier thème des trois thèmes soit : le miroir (du 3 février au 10 mars 1995).

Le miroir étant un objet qui renvoie l’image qu’on lui propose, Jean-Noël Laszlo a imaginé plusieurs “point de vues” de la thématique, en proposant au public de s’immiscer dans l’espace et le temps de retour de l’image initialement envoyée au miroir électronique, et ce, au travers d’un dispositif réfléchissant lui-même le vernissage et la clôture de l’exposition.

Le 3 février 1995 (date du vernissage de l’exposition à Brême), au moyen de quatre télécopieurs, dont deux seront installés à Nice et deux à Brême (rfa), l’artiste jouera avec la synchronisation de l’envoi d’une image au miroir électronique et de la réponse de ce dernier ; ainsi le public pourra constater de visu, l’émission d’un document sur un télécopieur et simultanément la réception sur un second appareil.
Le 10 mars 1995 (date de la clôture de l’exposition à Brême), Jean-Noël Laszlo jouera sur la possibilité d’intervention entre les Temps d’émission et de réception de l’image par le miroir Électronique. Pour que le jeu soit plus complet, l’artiste se transportera à la Galerie Galea (la Farlède).

Cette manifestation qui s’inscrit dans le cadre du séminaire de Fred forest: “art - nouvelles technologies - sciences”, université De Nice - Sophia Antipolis, illustre bien le fait que notre sensibilité se trouve fondamentalement bouleversée par l’avènement des nouvelles technologies et l’omniprésence de l’information ; de plus, elle invite le(s) public(s) à une prise de conscience critique de notre environnement, lequel n’est plus contraint par des limites spatiales.

Ainsi, Jean-Noël Laszlo nous montre que l’art d’aujourd’hui ne s’illustre pas nécessairement par des œuvres tangibles mais sous forme d’actions événementielles de systèmes de communication élargissant sans cesse ses publics.
Jean-Noël Laszlo pendant l'action
Jean-Noël Laszlo | photographie de la performance "Le miroir éléctronique", 1995 | Jean-Noël Laszlo pendant l'action | © Jean-Noël Laszlo - ADAGP, Paris 2012 | photographie : © DR | courtesy de l'artiste
Concepteur: 
Jean-Noël Laszlo
Executant: 
Jean-Noël Laszlo
Bob Lens
Organisateur: 
Jean-Noël Laszlo
Bob Lens
Effectuations: 
Documents: 

Affiche de l'événement

Type: 
Imprimé
Technique description référence: 
Affiche de l'événement
LASZLO
Jean-Noël Laszlo | trace de la performance "Le miroir éléctronique", 1995 | © Jean-Noël Laszlo - ADAGP, Paris 2012 | courtesy de l'artiste

Enjeux et programme du séminaire organisé par Fred forest, recto

Type: 
Imprimé
Technique description référence: 
Enjeux et programme du séminaire organisé par Fred forest, recto
LASZLO
Jean-Noël Laszlo | trace de la performance "Le miroir éléctronique", 1995 | © Jean-Noël Laszlo - ADAGP, Paris 2012 | courtesy de l'artiste

Enjeux et programme du séminaire organisé par Fred forest, verso

Type: 
Imprimé
Technique description référence: 
Enjeux et programme du séminaire organisé par Fred forest, verso
LASZLO
programme du séminaire organisé par  Fred forest
Jean-Noël Laszlo | trace de la performance "Le miroir éléctronique", 1995 | programme du séminaire organisé par Fred forest | © Jean-Noël Laszlo - ADAGP, Paris 2012 | courtesy de l'artiste

Plaquette annonçant la performance

Type: 
Imprimé
Technique description référence: 
Plaquette annonçant la performance
LASZLO
Jean-Noël Laszlo | trace de la performance "Le miroir éléctronique", 1995 | © Jean-Noël Laszlo - ADAGP, Paris 2012 | courtesy de l'artiste