Ma collection des mots aux maux

Description: 
Il est interdit aux enfants de jouer dans le hall de l'immeuble - de France Delville (extraits)
« … Le mot comme action, comme pratique, le mot générateur d'événements, d'oeuvres, d'autres mots, dans le système ouvert qu'est l'art, c'est Mas qui le dit, le mot comme objet qui vous tombe sur la tête, et qu'on entend sonner comme si c'était la première fois. Il va récupérer les mots nichés dans les recoins des cages d'escalier…Jean Mas est l'agitateur sémantique de l'Ecole de Nice, déjà si percutante. Avec ses "prises" dans le quotidien du quotidien il nous tend un drôle de miroir...»

Allocution PerforMas (extraits) :
Me voici donc face à toutes ces choses : pancartes, mots qu'il m'arrive parfois de nommer "mes prises". Méprise qui ne s'inscrira point dans l'oreille, si ce n'est pour souligner le sens d'un texte et d'une situation évoquée par l'écrit ou la particularité du support. Mes prises; de médicaments, de drogues, mais plus justement "d'espace de lieu" que je soigne, que je traite en leur offrant une échappée. Chaque prise provoquant en moi une sorte de jubilation, d'excitation intense qui ne cesse que quelques temps après que j'aie déposé la dernière venue à la suite des autres dans un des cartons de la collection.

Lecture des prises : l'approche

L'approche pourrait être sémiologique : science de toutes les significations, elle s'adjoindrait la taxinomie qui assurerait le classement que le découpage significatif implique.

L'approche psychanalytique.
Elle sera pertinente chaque fois que sera suggérée et mise en évidence l'émergence d'un non dit, d'une polysémie, d'un rapport structurant du sens dans ce que nous appelons le discours de l'inconscient.

L'approche artistique
Le flou Artistique, le style, syntagme et paradigme. Revendiquer une approche artistique : le créateur de mots.
Il me semble nécessaire d'interroger maintenant ce qui peut constituer un degré zéro de l'oeuvre, c'est-à-dire cerner un ensemble de données qui autorise la collection d'un basculement dans le champ artistique.

L'intervention d'un tiers (l'artiste) est indispensable. Il devient le maître du jeu en se jouant d'un leurre, celui d'un métalangage qu'il produirait de sa position d'artiste.

L'artiste, ici Jean Mas, est un créateur de regards, et c'est par son choix de découpe d'une partie du monde qu'il organise ensuite, que se fonde son acte créateur.

Créer du regard, c'est engendrer un mode de lecture original, c'est élargir le champ de la perception. Le Maître du regard sera celui qui, dans le donner à voir, laisse à entendre….

Nous pouvons maintenant, forts de ce que suggèrent ces approches, découvrir la collection...
Jean Mas | photographie de la performance "Ma collection des mots aux maux", 1996 | © Jean Mas | photographie : © DR | courtesy Alain Amiel
Concepteur: 
Jean Mas
Executant: 
Jean Mas
Sources bibliographiques: 
cité in Performas, 40 ans d'art d'attitude, Alain Amiel, 2010
Organisateur: 
Jean Mas
Effectuations: 
Objets: 

Série de panneaux récolté dans les cages d'escalier aux messages destinés aux usagés de copropriétés

Technique description référence: 
Série de panneaux récolté dans les cages d'escalier aux messages destinés aux usagés de copropriétés
Jean Mas | trace de la performance "Ma collection des mots aux maux", 1996 | © DR | courtesy de l'artiste
Jean Mas | trace de la performance "Ma collection des mots aux maux", 1996 | © DR | courtesy de l'artiste
Jean Mas | trace de la performance "Ma collection des mots aux maux", 1996 | © DR | courtesy de l'artiste
Jean Mas | trace de la performance "Ma collection des mots aux maux", 1996 | © DR | courtesy de l'artiste
Jean Mas | trace de la performance "Ma collection des mots aux maux", 1996 | © Jean Mas | courtesy Alain Amiel