La Dispersion comme Hypothèse de Travail

Tags libre: 
dispersion
barre
Description: 
À l'aide d'un chariot élévateur, Bernar Venet livre bataille à un empilement de longues barres d'acier qu'il soulève puis laisse tomber au sol dans un désordre aléatoire.
Cette performance que l'on pourrait qualifier d'"Action sculpture" a été réalisée dans mon atelier du Muy devant un groupe de gens invités à cette occasion. Après avoir installé un tas de 50 tonnes de barres d'acier ‒ la plupart avec une section carrée de 110 millimètres et une longueur d'environ 8 mètres, je me suis attaqué à l'aide d'un chariot élévateur à cet empilement bien ordonné dans le but de créer du désordre, une dispersion dont le résultat final n'était pas prévisible.
Ce travail a une étroite parenté avec les Accident Pieces, par l'utilisation de barres droites mais aussi par l'idée de désintégration associée aux deux principes antagonistes indéterminé/déterminé.

SAUSSET Damien, La dispersion comme hypothèse de travail in GOLDBERG Roselee, PEDRINI Enrico et SAUSSET Damien (dir.), Bernar Venet : Performances, etc. 1961-2006, Milan, Editions Charta, 2006, pp. 214.
Concepteur: 
Bernar Venet
Executant: 
Bernar Venet
Sources bibliographiques: 
GOLDBERG Roselee, PEDRINI Enrico et SAUSSET Damien (dir.), Bernar Venet: Performances, etc. 1961-2006, Milan, Editions Charta, 2006, 248 p.
Organisateur: 
Bernar Venet
Effectuations: