Construction d'un igloo

Description: 
Mon entrée dans l’art
J’avais acheté chez un bouquiniste un vieux livre : « L’art de fabriquer un igloo ».
Le soir au bistrot et parmi les propositions artistiques qui jaillissaient, je propose en tant qu’œuvre d’art d’attitude de réaliser un igloo.
Dans l’estafette de Ben, avec Annie, Serge et Pedro, un marin russe ramassé saoul sur le port de Nice qui a voulu nous suivre.
Arrivés au Massif du Cheiron, près de Saint-Martin-Vésubie, nous allons dans la montagne.
Mais la température n’est pas assez basse pour la technique que j’avais étudiée, à savoir : couper la neige rapidement de façon à ce que les molécules se glacent et forment une pellicule pour faire bloc.
On remplissait la valise (du Russe) de neige et on la tassait. Malgré la température trop élevée, on a réussi néanmoins à monter les murs et la voûte mais on n’a pas pu dormir dans l’igloo car il fondait.
Le Russe avait les pieds gelés, Annie aussi. On a pris des photos et on a filé à Saint Martin et bu des grogs (Igloo et glou)...
Concepteur: 
Jean Mas
Executant: 
Jean Mas
Annie Vautier
Serge III
Ben
Un marin russe
Sources bibliographiques: 
cité in Performas, 40 ans d'art d'attitude, Alain Amiel, 2010
Organisateur: 
Jean Mas
Effectuations: 
Documents: