Le chant des villes

Description: 
La performance s’inscrivait dans le cadre du Printemps des Poètes organisé par la ville de Nice, dont le thème national était cette année-là le Chant des villes. Matériel : un piano à queue Steinway, un épidiascope, des transparents préparés et vierges avec des feutres de couleur, micros. La première enquête menée par Éric et Joseph portait sur les termes institutionnels de l’événement auquel contribuait leur performance, à savoir le Printemps des poètes et le Chant des villes : s’agissait-il de métaphores ? Ne pouvait-on pas parler plutôt d’hyperboles, voire de métonymies ou de synecdoques ? Exposé (avec chansons) sur les figures de rhétoriques et les incertitudes de leur classement : comment comprendre par exemple que les villes chantent ? Éric et Joseph se mettaient à psalmodier une litanie de noms de villes françaises, qui ferait au moins entendre le chant des noms de villes. Venaient ensuite deux poèmes composés par Éric et Joseph avec les dix mots de la francophonie, une improvisation/slam sur des thèmes vraiment poétiques, etc.
Concepteur: 
Éric Duyckaerts
Joseph Mouton
Executant: 
Éric Duyckaerts
Joseph Mouton
Effectuations: